Rencontres – entretiens – courriers

Courrier adressé par l’APDEN Grenoble aux députés de l’académie de Grenoble le 22/02/2018

« Madame la Députée, Monsieur le Député,

Les professeurs documentalistes, titulaires d’un CAPES adossé aux Sciences de l’information et de la communication, travaillent depuis longtemps à la formation des élèves du secondaire pour en faire des individus, citoyens en devenir, qui prennent toute leur place au sein d’une société dans laquelle la culture de l’information et des médias est une condition indispensable à leur liberté et à l’exercice de leurs droits. Ils répondent en cela à la mission qui leur est confiée, dans la circulaire n° 2017-051 du 28-3-2017, de « [former] tous les élèves à l’information documentation et [contribuer] à leur formation en matière d’éducation aux médias et à l’information […] dans une progression des apprentissages de la classe de sixième à la classe de terminale, dans la voie générale, technologique et professionnelle. »

Ainsi, nous sommes convaincus de la nécessité d’inscrire au centre des apprentissages, de la maternelle au lycée, une formation permettant l’acquisition, par tous les élèves, d’une culture de l’information et des médias, y compris numériques. Cet enseignement a légitimité à être porté, en particulier, par les professeurs documentalistes, dans leur champ disciplinaire de référence, l’information-documentation.

Dans le contexte de la réforme du lycée en cours, à la lecture du rapport sur le baccalauréat 2021, il nous apparaît que notre expertise en information-documentation trouvera, en toute logique, mais de manière non exhaustive, son entière place dans l’enseignement intitulé « enjeux du monde contemporain » en classe de seconde et répondra aux exigences du domaine de compétence relatif à « la réflexion sur le monde » en classe de première et terminale. En outre, l’enseignement en information-documentation inclut la question des usages du numérique, dont la « e-réputation » citée dans le rapport est une composante essentielle et travaillée depuis longtemps par les professeurs documentalistes.

Notre expertise prend également toute sa place dans l’éducation aux médias et à l‘information (EMI) qui doit faire l’objet de propositions de la part de la “Mission d’information sur l’école dans la société numérique” initiée par le député Studer dans le cadre de la commission Culture et Éducation de l’Assemblée nationale.

C’est pourquoi nous sollicitons de votre part un appui auprès des structures porteuses de la réforme et auprès de la commission mise en place par le Député Bruno Studer afin que la spécificité de notre mission enseignante soit pleinement prise en compte et intégrée aux travaux de ces instances.

Certains de l’attention que vous voudrez bien porter à ces questions essentielles pour les élèves, nous vous prions de croire, Madame la Députée, Monsieur le Député, en l’expression de notre profonde considération. »

Réponse à l’APDEN Grenoble du Député Bruno Studer en date du 18 mai 2018

Audition (vidéo) de l’APDEN à l’assemblée nationale le 8 mars 2018

………………………………………………………………………………………………………………………………………………………..

Courriel adressé le 19/06/2017 aux IPR-EVS de l’académie de Grenoble au sujet des convocations des professeurs documentalistes pour des surveillances d’examen :

Alertée par plusieurs collègues convoquées pour des surveillances d’examen au détriment de leur investissement dans les opérations de gestion de fin d’année, l’APDEN Grenoble a adressé un courriel à Mme Chanal et à MM. Pépin et Vivier, IPR-EVS leur suggérant une intervention auprès des personnels de direction pour leur rappeler l’importance de ces opérations pour le bon fonctionnement du CDI et la nécessité que les professeurs documentalistes puissent pleinement s’y consacrer en fin d’année scolaire.

Courriel_Convocation_Examens

L’APDEN Grenoble a été reçue en audience au rectorat le 9 mai 2017. Vous pouvez consulter le compte-rendu de cette rencontre en activant le lien ci-dessous.

CR Audience APDEN Grenoble Rectorat Mai 2017

Publicités